Recupsoft.com

Trouve les meilleurs logiciels ici
développeur logiciel

L’informatique est devenue un composant majeur de notre existence. Que ce soit à la maison, à l’école ou dans un cadre professionnel, les gens utilisent régulièrement un logiciel. Les applications présentes sur les smartphones répondent aussi à ce critère. Pourtant, on ne se rend pas toujours compte des efforts nécessaires avant d’atteindre un résultat. Comment développer un logiciel ? Le processus comporte plusieurs étapes et souvent, plusieurs spécialistes collaborent au sein d’un même projet.

La définition des fonctionnalités : une étape cruciale

Un logiciel répond à un besoin précis : traitement de texte, retouche photo, conception site web, gestion d’une base de données… La première étape du développement consiste à lister les différentes fonctionnalités attendues. Pendant cette phase, il est important de bien noter les détails et les variations possibles. Les développeurs auront ainsi un aperçu de la structure du logiciel et des différentes sections.

Pour que l’équipe puisse se référer régulièrement aux attentes, il est important de les consigner au sein d’un cahier de charge. Il se divise en deux parties : l’une précise les fonctions et l’autre l’aspect technique. Il détaille également les moyens de développement tels que les règles de gestion, les algorithmes et les maquettes. Avant de commencer, il est primordial que les différentes parties prenantes soient d’accord sur le résultat attendu.

Le développement : le cœur du système

Aujourd’hui, des logiciels spécialisés comme Windev facilitent énormément le travail des développeurs. Ils ont aussi à leur disposition de nombreux framework et si nécessaire, ils peuvent toujours chercher un tutoriel sur YouTube ou des formations via des ebook en ligne. L’implémentation du cahier des charges requiert une approche méthodique. Si le projet est trop gros, il est possible de le répartir entre plusieurs équipes. La réussite repose sur la correspondance entre les fonctions définies et les codes pour les réaliser. Procéder par étape et suivre le cahier de charge est alors essentiel.

Une conception orientée vers les utilisateurs

Il est rare qu’un logiciel soit uniquement utilisé par les personnes qui l’ont développé. En plus des commandes, l’équipe de programmation doit se mettre à la place des futurs utilisateurs de manière à ce que le programme soit vraiment un outil facilitant le travail et n’occasionne pas une perte de temps inutile. Le design et l’ergonomie jouent alors un rôle primordial. Comment présenter les différentes fonctions, où ajouter un bouton…telles sont les lignes directrices qui guideront cette étape.

Le test, une étape incontournable

Le développement et l’habillage peuvent durer quelque temps. Lorsqu’ils sont terminés, la tentation de livrer immédiatement le produit s’agrandit de jour en jour. Cependant, réaliser un test est indispensable. Comme la programmation, il se divise en plusieurs étapes faisant appel à un testeur logiciel et les utilisateurs.

D’ailleurs, avant de le faire, il est important de vérifier que les composants prévus sont bien présents. Certains programmes permettent de faire une simulation automatique qui détecte les éventuelles incohérences dans les lignes de code. Ensuite, si possible, le test doit être réalisé par une personne n’ayant pas participé à la programmation, elle aurait le recul nécessaire pour déterminer les imperfections. Bien entendu, cette étape fera l’objet d’une documentation complète.

L’assistance et la mise à jour, deux éléments majeurs

Même après une formation détaillée et une guide d’utilisation précise, il arrive que les utilisateurs ne comprennent pas toujours comment bien exploiter le logiciel et tirer le meilleur des différentes fonctionnalités disponibles. Dans un premier temps, l’équipe doit les assister pour améliorer leur efficacité. Par ailleurs, des plantages peuvent subsister, même après des tests rigoureux. Après une utilisation intensive, il arrive que les développeurs doivent réaliser une première correction. Ensuite, les besoins peuvent évoluer, de nouvelles techniques arrivent et lancer des mises à jour permettent d’améliorer le logiciel.